Les lustres et suspensions

Le luminaire le plus utilisé, souvent fort mal

Qu'est-ce qui différencie un lustre d'une suspension ? La question est quelque peu philosophique... Il semble que les suspensions sont en général de plus petites dimensions, et que les lustres sont toujours équipés de plusieurs ampoules. Dans tous les cas, leur choix et leur installation devrait idéalement être effectués en respectant quelques règles simples.

1- Trois types de suspensions pour trois catégories d'éclairage

On peut identifier trois principales catégories de suspensions :

2- Considérations pratiques

L'installation d'une suspension est en général aisée ... à condition de disposer d'une arrivée électrique à l'endroit voulu ! Notez que dans les logements construits récemment, ces arrivées sont équipées d'un point d'accrochage muni d'une prise femelle normalisée nommée prise DCL. L'ensemble permet un accrochage aisé et une connexion immédiate de la suspension … si celle-ci est équipée de la prise mâle correspondante. Dans le cas contraire, il est vraiment conseillé de ne pas démonter le dispositif DCL, mais brancher sur le fil de la suspension (souvent à la place du domino que le constructeur a fourni) un connecteur mâle adapté. Celui-ci est maintenant disponible en grande surface de bricolage (si vous n'y parvenez pas, demandez-nous, on vous en trouvera une !).

Si l'arrivée électrique n'est pas équipée d'une prise DSL, il est impératif d'assurer la connexion électrique en utilisant un domino. Des dominos de taille réduite existent, qui permettent une intégration aisée dans le cache de la suspension.

Bien sûr, vérifier que le crochet présent au plafond est suffisamment solide pour ce que vous allez y accrocher ...