Les appliques

Un type de luminaire irremplaçable, à choisir avec précaution

Les appliques permettent d'éclairer un mur de la pièce. Visuellement, l'éclairage des surfaces verticales contribue plus fortement à l'impression de luminosité d'une pièce que l'illumination des surfaces horizontales.

Les appliques participent à l'éclairage général de la pièce en contribuant à la composante diffuse. La couleur, la tonalité de la lumière produite constitue donc un paramètre déterminant: couleur chaude pour une ambiance cosy, sans couleur pour une ambiance neutre, couleur froide pour une ambiance "technique" ou design.

En revanche, il vaut mieux éviter de recourir à de seules appliques pour l'éclairage complet d'une pièce. Dans ce cas (comme si l'on n'utilise qu'une suspension) la lumière est trop homogène et ne met en valeur aucune zone d'intérêt particulière. Les situations typiques dans lesquelles on peut n'utiliser que des appliques sont :

Le meilleur effet visuel étant souvent obtenu en éclairant le mur porteur de l'applique, les modèles rétro-éclairants (par l'arrière) sont particulièrement attractif. Certains modèles d'applique éclairent vers le bas. Ceci permet de créer un effet optique particulièrement réussi, l'applique dessinant une portion d'ellipse sur le mur, et une autre sur le sol en contrebas.

Les appliques à abat-jour de couleur claire profiteront d'un variateur de lumière installé à la place du commutateur mural existant dans votre installation électrique. En jouant sur l'intensité lumineuse, on peut faire en sorte que ces appliques ne contribuent qu'une lumière douce, sans risque d'éblouissement.

Il existe aussi de nombreux modèles d'applique où l'ampoule est directement visible, en étant placée derrière un verre non dépoli. C'est notamment le cas de nombreux modèles d'appliques pour l'extérieur. Fidèles à nos principes, nous ne pouvons qu'insister sur le fait qu'il est esthétiquement catastrophique d'équiper ce type de luminaire d'ampoules fluo-compactes, sous peine de déguiser votre belle demeure en hôtel de troisième catégorie au fin fonds d'une zone industrielle. Une ampoule standard halogène et l'ajout d'un variateur constituent un premier choix satisfaisant. Une meilleure solution consiste à utiliser une ampoule à filament décoratif - telles que celles que recommande le fabricant Nautic. Ces ampoules sont en réalité sous-voltées, et le filament rougeoie, pour un effet visuel tout à fait réussi, et sans risque d'éblouissement.

Astuce : Les appliques sont souvent posées par deux. Mais installer trois, quatre ou cinq exemplaires identiques sur le même mur produit un effet d'alignement vraiment réussi. Qui contribue à créer une direction dominante dans la structuration visuelle de la pièce et accroît la perception de longueur du mur considéré (et donc de taille de la pièce).

Du point de vue de l'installation, il faut bien sûr s'assurer de la présence d'une arrivée électrique à l'emplacement prévu pour chaque applique. Cette arrivée étant reliée à un commutateur mural - qu'on peut remplacer par un variateur ce qui permet d'ajuster précisément la quantité de lumière diffuse éclairant la pièce. De ce point de vue, l'installation d'appliques est soit opportuniste (on utilise les branchements existants qui se trouvent être à la bonne place), soit doit être prévue avec soin au moment des travaux. Faire aussi attention à la hauteur de ces arrivées électriques : beaucoup d'appliques ne sont pas conçues pour être vues en contre-plongée et quelquefois les électriciens placent les boîtes de raccordement très haut...